Aides financières POUR LE MAINTIEN à DOMICILE

ALLOCATION PERSONNALISEE D'AUTONOMIE (APA)

L’APA est une allocation destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus :

  • qui ont besoin d’aide pour accomplir les actes essentiels de la vie quotidienne : se lever, se laver, s’habiller… ;

  • ou dont l’état nécessite une surveillance régulière.

 

Condition d'attribution ​ 

  • Etre âgé(e) de 60 ans ou plus

  • Résider en France de façon stable et régulière

  • Être en perte d'autonomie, c'est-à-dire avoir un degré de perte d'autonomie évalué comme relevant du GIR 1, 2, 3 ou 4 par une équipe de professionnels du conseil départemental. 

Le GIR (groupe iso ressources) correspond au degré de perte d'autonomie d'une personne âgée. Le GIR d'une personne est calculé à partir de l'évaluation effectuée à l'aide de la grille AGGIR

Le crédit ou réduction d'impôt d’impôt pour dépenses faites auprès d’une société de service à la personne concerne le service de livraison de repas à domicile, et non le prix du repas lui-même.

Le montant d’APA attribué dépend du niveau de revenus. Au-delà d’un certain niveau de revenus, une partie des dépenses restera à la charge du bénéficiaire.

AIDE AUX RETOURS APRES HOSPITALISATION (ARDH)

L’Aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH) est attribuée aux retraités qui retournent à leur domicile après un séjour à l’hôpital. Elle est prise en charge par la caisse de retraite, dans des conditions qui prennent en compte la situation du convalescent et le budget disponible.

Conditions d'attribution

  • être âgé(e) de 55 ans ou plus

  • être retraité au régime général de la sécurité sociale

  • avoir exercé son activité la plus longue au régime général

  • relever de la Gir 5 ou 6, pouvant ainsi récupérer son autonomie après la convalescence

L’ARDH couvre 10 % à 73 % de ces prestations. Il s’agit d’une aide provisoire attribuée pendant 3 mois au maximum après le retour de l’hôpital.